LES MONTAGNES RUSSES DE L’ENTREPRENEURIAT

Bonjour cher entrepreneur conquérant !

Être entrepreneur demande parfois de l’adresse et de la volonté. Et parfois nous pouvons nous sentir dépassé, nos émotions sont mises à rude épreuve et cela s’apparente à être sur des montagnes russes.

Face à nos difficultés, à nos peurs, à notre envie de réussite : l’entrepreneuriat est un univers à part entier qui nous fait vivre beaucoup de challenge et de défis.

Mais alors comment les dépasser ?

Voici 4 conseils « piochés » parmi ma propre expérience, qui pourraient peut-être vous éclairer ou au moins vous donnez l’envie d’avancer !

  • ON SE DIT QUE C’EST NORMAL

Et oui, déjà de le savoir, eh bien cela rassure ! Lorsque l’on se lance dans l’entrepreneuriat, il faut savoir que de nombreuses personnes avant nous ont déjà subi les mêmes symptômes et ceux qui vont suivre également. Nous ne sommes pas les seuls à essayer de conquérir nos rêves !

En effet, nous sommes soumis à toutes sortes d’émotions durant notre parcours. Peurs, joies, réussites, déceptions et parfois tellement rapprochées que l’on est souvent prêt à exploser !

Alors, on hésites pas à partager avec d’autres entrepreneurs en allant dans des clubs pour les rencontrer.

Dose de motivation garantie !

  • SUIVONS NOTRE BOUSSOLE

Gardons la tête froide ! Maintenant que nous savons que d’autres vivent la même chose, soyons de ceux qui continuent plutôt que ceux qui s’arrêtent au bord du chemin.

Nous devons revoir nos objectifs régulièrement et surtout prendre le temps de s’arrêter pour contempler ce que nous avons déjà accompli. Cela nous permet d’être vigilant sur la direction que l’on veut prendre et surtout de voir là où l’on se sent moins à l’aise, et ce qu’il faut modifier.

Au fil de nos rencontres ou lors de nos moments créativités, nous pouvons décider de bifurquer et de prendre une autre direction. Suivons notre boussole et ne soyons pas effrayé du changement.

Par contre, il est important de ne pas trop jouer les girouettes afin de ne pas se perdre en route.

Une fois que nous avons défini ou redéfini nos objectifs, il convient de garder le cap !

  • NOTRE VISION

Oui, il faut donc regarder en arrière. Mais aussi faire grandir la vision que l’on a de notre entreprise, nos projets. Je disais plus haut de pouvoir modifier nos objectifs. Notre vision peut être également très  bancale notamment à cause des différentes émotions qui nous traversent, c’est pourquoi nous devons penser, réfléchir à l’améliorer pour la faire grandir. Car les petits objectifs pour l’atteindre peuvent être changés, notre vision, elle doit rester constante.

– Monter son entreprise…

– Vivre des ses projets…

– Entreprendre…

Revoir régulièrement notre vision nous remet sur le bon chemin, nous apprend l’humilité, car nous nous remettons constamment en question. Nous avons les capacités à pouvoir créer ce qui nous tient à cœur.

Par exemple, lors d’un échec, rebondir, peut nous ouvrir d’autres portes, nous re-booster et même nous forger en tant que chef d’entreprise.

Et parfois, on se rend compte que finalement, cela a du bon d’être sur des montagnes russes !!

  • PERSÉVÉRANCE ET DÉTERMINATION

Et oui encore et toujours…

Pour cette partie, j’aimerais vous parler d’un roman que je lis régulièrement et qui me motive beaucoup lorsque j’ai besoin de persévérer dans un domaine.

Ce livre s’intitule  « JACK ROSENBLUM RÊVE EN ANGLAIS ». 

C’est l’histoire d’un homme juif, tout juste débarqué en Angleterre avec sa famille au moment de la 2de guerre mondiale. Il va vouloir à tout prix s’intégrer dans ce qui est pour lui, l’une des plus grandes nations au monde : celle de l’élégance, du raffinement et du savoir-vivre. Se focalisant sur des points essentiels à ses yeux  afin de devenir un parfait gentleman anglais, son objectif va être de s’acquitter du dernier point sur sa liste et aboutir à l’ultime… : faire partie d’un club de golf anglais. Malheureusement pour lui, pauvre étranger, il sera  refusé de tous les clubs de la région. 

Qu’à cela ne tienne. Personne ne veut de lui, il construira lui-même son propre club, sous les yeux ébahis et perplexes des habitants du village où il s’est installé. Même sa famille, sur la réserve, sera dubitative et le laissera mener ce projet seul.

La détermination et la persévérance de ce petit bonhomme, anti-héros par excellence, m’a toujours donné de l’espoir pour mes propres projets.

Son objectif va être dans l’esprit chaque jour qui passe, malgré les difficultés et les railleries de son entourage. La détermination est son maitre-mot.

Bien sûr, c’est un roman. Mais nous avons tous en nous, une part de ce JACK ROSENBLUM. Ce qui nous manque parfois, c’est la motivation.

La vie passe, nous avons beaucoup de petites contrariétés à gérer. Mais en persévérant vers nos rêves, nos objectifs, tout à coup, les choses se mettent en place.

Alors cher entrepreneur, ne nous avouons pas vaincus lorsque nous sommes au creux de la vague. Car c’est bien souvent là que la vapeur s’inverse et que ce petit pas (cf.article sur la technique des petits pas) de plus à faire permet souvent de changer bien des choses.

Alors qu’attendons-nous pour agir ?

L’entrepreneuriat, c’est comme être sur des montagnes russes. Mais cela est-il un mal pour autant ?

En créant quelque chose, justement ne souhaitons-nous pas que cela nous mette hors de notre zone de confiance ?

À celui qui veut voguer sur des eaux tranquilles, je lui dis ceci :

Préparez-vous à subir des tempêtes… mais c’est ce qui rend l’aventure plus belle encore !

Comme toujours, cher entrepreneur et avec bienveillance, j’attends vos commentaires sur cet article.

Bon dimanche !

Partager l'article :
  •