#3 Les nouveaux sages d’Arnaud Riou

 

Bonjour lecteur conquérant !

Voici un livre qui m’a particulièrement touchée en tant que lectrice et entrepreneuse conquérante.

Un livre basé sur un nouveau monde, celui de l’entreprise. Je vous présente donc : Les Nouveaux Sages d’Arnaud Riou.

Certes, cela parle plus du monde en entreprise que d’entrepreneuriat au sens propre mais cela nous apprend que nous, entrepreneurs et futurs chefs d’entreprises, pouvons construire une nouvelle version du travail, une nouvelle façon de voir et de procéder à cette évolution.

Nous sommes les acteurs de demain, nous pouvons voir grandir notre entreprise avec les valeurs auxquelles nous aspirons. Ce monde existe et, de plus en plus, se matérialise dans certaines boîtes.

Suivons  donc le mouvement !

« Les Nouveaux Sages » est un livre qui ouvre notre esprit sur la façon de voir et d’interpréter le travail d’aujourd’hui et le monde de l’entreprise. Et surtout nous offrir une vision différente des diktats de la société.

Nous pouvons nous réinventer, car le monde change. Nous sommes en quête de changement, de valeur et de sens.

Aujourd’hui, la notion de l’intelligence collective se met en place, fondé sur l’éthique et l’humain. Depuis trop longtemps, nous sommes enfermés sans ce monde du travail, coincés entre les heures supplémentaires, le stress, la pression et les dépressions.

Dans l’introduction de ce livre, nous apprenons (entre autres) que (selon le sondage Gallup Gate of the Global Workplace 2013 relatif à l’engagement des salariés dans leur entreprise et réalisé dans 140 pays) :

  • 11% des salariés vont travaillés avec le sourire
  • 61% vont travailler uniquement pour gagner un salaire qui leur permettent de manger et payer leur loyer
  • 28 % qui se sentent complètement désengagés.

L’origine? Le stress, le sentiment d’inutilité, les restructurations et les mauvaises qualités des relations humaines.

Arnaud Riou nous interpelle sur le fait qu’aujourd’hui, ce sont des cœurs que l’entreprise à besoin. Des hommes ouverts, capables d’empathie et de vision à long terme mais aussi capables de sortir des relations conventionnelles de l’entreprise pour bâtir ce Nouveau Monde.

Le livre se décompose en 4 parties.

1. La première se concentre sur l’infinie puissance du cœur et de la conscience.

L’humain au cœur de l’entreprise, casser les codes et introduire le bien-être au travail, c’est adapter les fonctions aux personnes et plus les personnes aux fonctions.

On voit très souvent des salariés, très motivés lors de leurs embauches qui perdent leur motivation, leur enthousiasme au fil des années. L’entreprise à besoin de managers inspirants, de retrouver sa dimension humaine au travers de changements d’attitudes, d’être aidés d’outils positifs comme la méditation et de changer notre façon de voir l’entreprise.

Donnons du sens dans nos actes, nos paroles et apprenons une nouvelle façon de communiquer !

CŒUR CORPS ET ESPRIT

Encore aujourd’hui, beaucoup d’employés pensent qu’ils doivent fermer leur coeur lorsqu’ils rentrent dans leur entreprise.

Ils cherchent à se protéger et font tout pour ne pas se laisser envahir. Malheureusement, ils se construisent une carapace et n’acceptent plus d’être vulnérables.

C’est ainsi que la spiritualité fait son entrée dans le monde de l’entreprise pour nous apprendre à lier l’esprit et la matière, intégrer l’être humain dans sa globalité.

Le cœur nous montre le chemin, nous permet de lancer nos propres initiatives, développer notre charisme et notre leadership. 

Beaucoup de sociétés mettent en avant des outils modernes pour de laisser plus d’espace à ses salariés. Ces outils, comme la méditation, nous apprennent l’humilité, la compréhension de l’autre, l’écoute et la communication au sein des entreprises. Directeurs, RH, managers, employés se mettent aux même niveaux : les actions sont plus fluides, les réalisations plus cohérentes.

REDÉCOUVRONS NOS RESSOURCES.

L’auteur nous interpelle et nous met face à nos propres ressources. L’intuition en fait partie. Elle nous permet de mettre en lumière nos propres choix. Grâce à elle, nous développons notre propre nature et notre potentiel.

Certains dirigeants l’ont bien compris et l’appliquent régulièrement l’intégrant dans leurs problématiques afin de prendre des décisions. Nous sommes face à des facultés insoupçonnées de notre cerveau et nous pouvons grâce à notre intuition découvrir en nous une capacité de s’ouvrir à une conscience sans limites !

2. La seconde partie du livre nous pousse à retrouver le sens de notre mission.

L’apprentissage. Dès l’école, nous avons apprenons chacun à notre rythme. Malheureusement le système scolaire s’appuie surtout sur la compétition, la punition, la récompense et la peur (cf.article sur la peur).

De nouvelles méthodes, comme les écoles MONTESSORI, mettent au goût du jour de nouvelles pédagogies alternatives. C’est pourquoi certains reproduisent inconsciemment les mêmes schémas en entreprise.

Nous devons donc retrouver notre estime de soi, que ce soit en société ou en entreprise.

Retrouver notre direction, nos vraies envies, nos valeurs pour pouvoir avancer sereinement.

ARGENT ET CONSOMMATION ?

« L’entreprise a pour vocation de créer de la richesse (…) de créer des ressources qui viennent servir sa vocation. »

Ici, l’auteur pointe du doigt une chose intéressante : La responsabilité d’une entreprise n’est pas de faire du profit, mais de créer de la valeur. L’entreprise devient toxique lorsque ce cercle est inversé.

L’intégrité, la dignité, donne de l’énergie, le sentiment d’être utile dans une mission.

Donc, une entreprise génère des profits et des richesses. Une deuxième chose à bien comprendre en tant que « nouveau sage », c’est de prendre conscience que l’argent qu’une entreprise gagne dépend de la façon dont on l’investit et dont on fait circuler lesdites richesses.

Savoir mieux identifier nos besoins de consommations en se montrant sensible et ouvert dans la production d’une entreprise, c’est trouver de la cohérence dans ses choix.

Le bien-être, la clef d’un investissement ?

Selon l’auteur, nous devons établir le lien entre bien-être et performance.

Le stress au travail est très présent, et beaucoup de dirigeants sont malheureusement trop préoccupés par les chiffres à court terme. Cela engendre beaucoup de pression, et même parfois des dépressions auprès de certains salariés qui n’arrivent plus suivre le mouvement.

Mais depuis quelques années nous voyons apparaître des moyens originaux pour créer de l’harmonie dans les entreprises. La preuve que tout est possible et qu’avec un peu de créativité et d’ingéniosité, nous pouvons pousser les barrières de ce mal-être au travail.

La méditation a bien sûr été évoquée, mais il existe des méthodes plus « tendance » utilisées notamment aux Etats-Unis ou au Canada telle que le traditionnel « friday wear », jour où les employés peuvent laisser leurs cravates aux vestiaires et venir travailler de façon plus décontractée.

Il en existe bien d’autres bien sûr comme les siestes au bureau, ateliers massages, les arts martiaux ou même des séances de yoga en groupe. Les entreprises de demain l’ont bien compris ! Pour pouvoir s’assurer un investissent humain à long terme, il est important de garder ses salariés en forme et bien leurs baskets.

Et ça marche !

 

3. La troisième partie nous apprend de ses nouveaux sages en quête d’une entreprise plus juste, plus humaniste.

L’humain est désormais au cœur de l’entreprise. La communication (notamment non-violente) permet de transformer les débats et d’avoir une écoute plus active entre les différents acteurs de l’entreprise.

Nous nous devons de nous comporter de façon à pouvoir contribuer à la création d’une entreprise dite « collective ». Car celle-ci est un microcosme d’une société et la cohésion est importante.

Ici, leadership, empathie, respect de soi et de l’autre sont les maîtres mots. Plus nous LES incarnons, plus nous changeons (en nous et pour les autres) et faisons évoluer nos vieilles croyances. Notre vision s’éclaircit et nos rapports sont plus sereins !

4. La quatrième et dernière partie nous propose un petit test sur notre façon de voir et d’être dans notre entreprise.

Puis, Arnaud Riou nous dévoile 30 perles de sagesse pour être en cohérence avec les nouveaux sages de demain et ainsi découvrir cette voie de transformation qui chaque jour se met en place dans différentes entreprises.

Petite biographie de l’auteur :

Arnaud RIOU est tour à tour comédien, metteur en scène, directeur de théâtre. Dans la première partie de sa vie, il s’intéresse à travers sa carrière artistique aux personnages, à la présence, au charisme, aux émotions. Puis, il part en Inde, au Tibet et explore la méditation, la sagesse, le chamanisme auprès de maîtres spirituels de différentes traditions.

Dans son parcours mêlant sagesse et management, Arnaud Riou a réalisé combien la compassion, l’humilité, l’authenticité, l’équilibre, sont des valeurs essentielles pour soutenir et inspirer toute société humaine. Ces valeurs souvent prônées sont peu incarnées dans la société actuelle. Persuadé qu’il est possible d’associer le management à la sagesse, l’auteur propose de s’ouvrir à une spiritualité laïque tout en re-positionnant l’économie au service de l’humain. 

 

Ce que j’en ai pensé :

J’ai beaucoup apprécié “Les nouveaux sages”. Même si certaines choses ont déjà été dites, il est bon parfois de pouvoir les relire.

(Nous pouvons voir qu’effectivement le monde des entreprises évolue. Les dirigeants sont plus à même de comprendre l’être humain plutôt que la productivité à tout prix.

Au fil du livre, nous retrouvons beaucoup de témoignages de personnalités, de dirigeants, de managers qui se tournent ou se sont tournés vers de nouvelles méthodes, de nouveaux moyens pour faire grandir leur entreprise. Tous sont unanimes. Le changement est dans l’air et tandis que nous développons un business, nous évoluons avec lui.

Ce « réenchantement » du monde du travail n’est absolument pas utopique comme certains pourraient le croire. Grâce à des outils concrets, une ouverture d’esprit et une certaine vision, nous avons les cartes en main pour créer les entreprises de demain.

Ce livre, comme je le disais plus haut, ne parle pas forcément de création d’entreprises. Mais je pense que cela est lié. En effet, nous pouvons changer nos comportements, à petites ou grandes échelles que l’on soit salarié ou patron. Par l’écoute, la communication déjà, puis en instaurant des rapports authentiques, solidaires et humains.

HUMAINS : le mot-clé de ce livre inspirant.

Alors cher entrepreneur conquérant. Si vous êtes ici, c’est que, quelque part, vous souhaitez faire partie de ce changement. Rien n’est imposé. Vous pouvez être salarié et parfaitement heureux dans votre entreprise. Le but n’est pas de vous faire changer et de vous jeter de la poudre aux yeux.

Mon avis très personnel sur “Les nouveaux sages” est que cela fait du bien, cela rassure et donne l’espoir de voir que le monde évolue, que les croyances limitantes peuvent changer. Nous pouvons, tous ensemble, travailler dans une entreprise ou la créer, offrir à ce monde quelque chose de juste et de sage.

Essayons, tentons, expérimentons. Nous sommes, cher entrepreneur, sur le chemin de ce changement. Alors…empruntons-le !!

Partager l'article :
  •